Blog de Bruno Gerelli

2005 - 2014, une tranche de vie

Accueil > Randos > Sur la piste des chamois - 1ère partie

Sur la piste des chamois - 1ère partie

samedi 18 août 2007, par Bruno Gerelli

La fin d’année scolaire était trop chargée pour pouvoir continuer mes balades dans les hauteurs de Claix. Après quelques jours de repos en juillet, je suis reparti avec Bob, grand expert de ces territoires, pour un nouveau périple.

Les objectifs étaient multiples :
- Bob prépare un sujet sur les falaises de Claix et les nombreux abris sous roche que l’on trouve dans ces falaises,
- je voulais explorer la partie haute du Rif Talon pour me faire une idée de la situation par rapport aux inondations qui se sont produites à Malhivert
- et j’avais besoin de faire un peu d’exercice pour me changer les idées avant la rentrée.

Pour l’exercice, je n’ai pas été déçu ! Presque 7 heures de marche comme des dahus à flanc de montagne ! Nous avons suivi un minuscule sentier formé par le passage des chamois et des mouflons. L’itinéraire sur lequel nous nous sommes baladés s’appelle le "Ranc de Malhivert".

Pour ce qui concerne le Rif Talon, vous verrez que le volume de cailloux qui ne demandent qu’à descendre à chaque orage est impressionnant. Impossible de "purger" la falaise et ses drayes pour éliminer les torrents de cailloux comme certains l’avaient évoqué. Une seule solution pour que les riverains du Rif Talon dorment tranquilles : augmenter le nombre et le volume des pièges à matériaux et surtout les curer très régulièrement pour qu’ils fonctionnent correctement.

la deuxième partie de la balade est visible dans l’article suivant.


Guide de visualisation des photos : sur la première photo j’ai fait apparaître l’itinéraire que nous avons parcouru. Les numéros sur cet itinéraire et sur les photos font référence aux lieux d’où ont été prises les photos.

Portfolio

Messages

  • Pas facile cette balade, Bruno !!
    Alors imagine avec un chamois sur le dos !
    Tu vas me dire qu’on n’est pas obligés de le faire, mais alors, pour les terrines ???...

    A bientôt
    Amitiés
    Jean